MÉDICO-SOCIAL INSTITUTIONNEL AUTISME

Le secteur d’activité médico-social institutionnel autisme de l’Aidaphi comprend 4 établissements distincts (1 pour enfants, adolescents et jeunes adultes et 3 pour adultes), sur 3 sites (Ardentes, Montoire-sur-le-Loir et Vineuil) et dans deux départements (l’Indre et le Loir-et-Cher).

Ces établissements accueillent un public présentant des formes typiques de l’autisme ou des formes plus sévères, souvent associées à des comorbidités complexes.

Les établissements de l’Aidaphi agissant exclusivement dans le champ de l’autisme proposent, aujourd’hui, des accueils sous des formes diverses, telles que l’accueil permanent, l’accueil temporaire ou encore l’accueil de jour.

Les équipes pluridisciplinaires de nos établissements veillent à assurer, auprès des personnes qu’elles accueillent et accompagnent, l’hébergement, les soins médicaux et paramédicaux, les aides à la vie courante et les soins d’entretien nécessités par leur état de dépendance, des activités de vie sociale, destinées à préserver et/ou améliorer leurs acquis et prévenir leurs régressions.

En cohérence avec les orientations fixées par les politiques publiques, la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles neuro-développement 2018-2022 et les recommandations de la Haute Autorité de Santé, nos établissements sont engagés dans une démarche d’adaptation permanente qui vise à concourir activement et efficacement à l’intégration sociale, scolaire et/ou professionnelle, à l’accès aux soins et au logement, à partir des dispositifs de droit commun.

Cette dynamique inclusive a pour objectif de mieux répondre aux besoins, attentes et capacités des personnes en situation de handicap, de leurs familles et des aidants familiaux professionnels et non-professionnels.

« Porte d’entrée » établissements du Secteur Autisme

ETAPE 1

Déposer une demande auprès de la MDPH

Avant de solliciter un des établissements du Secteur Autisme de l’Aidaphi dans la perspective d’un accueil, qu’il soit à titre permanent, temporaire ou en accueil de jour, la personne en situation de handicap ou son représentant légal doit déposer une demande auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) du département de son lieu de résidence.

le département du Loir-et-Cher

le département de l’Indre

ETAPE 2

Remplir les Cerfa N° 15692*01 et N° 15695*01

Cette demande doit être établie à partir de deux formulaires que sont le Cerfa N° 15692*01 et le Cerfa N° 15695*01.

ETAPE 3

S’assurer que son dossier est complet

Pour que votre dossier puisse être traité, il doit contenir les pièces suivantes :
Les formulaires mentionnés à l’étape 2,

  • Les pièces justificatives administratives justifiant votre domicile, votre identité et de la mesure de protection dont vous bénéficiez éventuellement,
  • Les pièces complémentaires en fonction de vos demandes de prestation effectuées au sein des rubriques du formulaire unique Cerfa n°15692*01

ETAPE 4

Envoyer votre dossier à la MDPH

Une fois dûment complété, vous devez envoyer votre dossier à la MDPH de votre département de résidence, à l’une des adresses mentionnées à l’étape 1, de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

ETAPE 5

Recevoir la notification d’orientation

Lorsque votre dossier aura été traité par les services de la MDPH, il sera transmis à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui pourra, dès lors, se prononcer concernant votre demande d’orientation vers un de nos établissements.

ETAPE 6

A partir de là, vous pouvez contacter l’établissement du Secteur Autisme de l’Aidaphi

Pour le Loir-et-Cher

Pour l’Indre

ETAPE 7

Constituer son dossier auprès de l’établissement

Le dossier que vous devrez transmettre à l’établissement doit comporter les documents suivants :
• Votre demande initiale, formulée par écrit,
• Les éléments administratifs et cliniques en votre possession, permettant d’instruire votre demande (notification MDPH, carte d’assuré social, bilans éducatifs, psychologiques, médicaux, …).
Nous garantissons la confidentialité de ces informations qui n’auront d’autre destination que permettre la mise en œuvre de la procédure d’admission propre à l’établissement.
Pour les informations d’ordre médical, nous vous remercions de nous les adresser sous pli confidentiel à l’attention du médecin de l’établissement.

ETAPE 8

Participer à la visite d’admission

Après réception des pièces mentionnées à l’étape 7, votre demande est étudiée en équipe pluridisciplinaire, pour avis technique.
Ensuite, lorsque que votre demande a été confirmée recevable par la direction de l’établissement, vous êtes convié à une rencontre avec des représentants de l’équipe pluridisciplinaire.

ETAPE 9

Être admis au sein de l’établissement

Dans un délai de 15 jours suivant la visite d’admission, la direction de l’établissement vous informe, par courrier, ainsi que les éventuels partenaires concernés, de sa décision.
Lorsque la décision est favorable, une période d’accueil de 15 jours minimum, à titre d’essai, est organisée avant tout accueil définitif.
L’admission n’est effective qu’après signature du contrat de séjour et après l’élaboration du projet personnalisé.

Les établissements MÉDICO-SOCIAL INSTITUTIONNEL AUTISME

ADJ/FAM « LES REVERIES »

Adresse: 120, Rue Jacquard, 41 350 VINEUIL Tél: 02.54.44.10.83 En savoir plus...

FAM/MAS « LE DEFI » Foyer d’Accueil Médicalisé / Maison d’Accueil Spécialisé

Adresse: 12, Rue du Docteur Eugène Richard, 41 800 MONTOIRE-SUR-LE-LOIR Tél: 02.54.86.44.00 En savoir plus...

MAS « L’HORIZON » Maison d’Accueil Spécialisé

Adresse: 8, rue de Vallières, 36120 ARDENTES Tél: 02.54.31.56.00 En savoir plus...

Médico-social DITEP

MÉDICO-SOCIAL AMBULATOIRE

Protection de l'enfance

Cohésion sociale

AUTISME

Pourquoi nous soutenir ?

L’Aidaphi se donne pour mission et buts de développer toutes les actions et les accompagnements en direction des personnes en situation de handicap, de dépendance ou en difficulté d’insertion sociale ou économique, au titre de la prévention, du dépistage, du soin, de l’éducation, de la protection de l’enfance, de la formation professionnelle, de l’aide par le travail et la réinsertion, en vue de leur épanouissement. Nous vivons de fond publics essentiellement pour lesquelles l’état nous missionne.
Toutefois, nous développons des projets pilotes et innovants qui ne peuvent êtres soutenus par les institutions publiques. C’est pourquoi nous faisons appel aux dons et à la générosité des citoyens et des entreprises qui souhaitent nous accompagner dans le développement de nouveaux services à destination des personnes que nous accompagnons.

Suivez-nous